polémiques.info

Tu sais pas.

Mot-clé - ump

Fil des billets

Il faut évaluer le travail de Christine Boutin avant de la condamner

Christine Boutin se retrouve sous le feu des critiques pour avoir accepté une mission sur « les conséquences sociale de la mondialisation » payée 9500 euros par mois. L'ancienne ministre se défend en déclarant qu'elle mérite son salaire. Pourquoi ne pas le vérifier par évaluation ? Voilà qui permettrait de considérer la nécessité de l'octroi d'un tel budget en temps de crise. Un choix décidé par Nicolas Sarkozy.

Lire la suite...

Bleus : Hamon voit la polémique de Rama Yade comme un luxe

L'opposition a souhaité réagir à la polémique lancée par Rama Yade à propos du coût de l'hôtel des Bleus (voir article polémique info). Benoît Hamon a déclaré notamment que la secrétaire d'État avait permis « les pas plus importants en matière de transformation du football en un foot-business de plus en plus lié à l'argent ».

Le porte-parole du PS évoque la libéralisation des paris en ligne autorisée par le gouvernement en place, dont l'ouverture se sera réalisée, heureux hasard, quelques jours avant le début de la Coupe du monde en Afrique du Sud.

LUXE D'AMATEUR ?

Autre point jugé néfaste, selon Hamon, sous le mandat de Rama Yade « s'est créée une nouvelle niche fiscale qui permet la compensation de la suppression du droit à l'image ». Avec la possibilité à la clef d'offrir un revenu net d'impôts aux joueurs sous contrat professionnel. Une polémique pour corriger une image dégradée au sein de son propre groupe UMP ?

La réduction du « fonds de solidarité du football professionnel à destination du football amateur » est le dernier grief reproché à la secrétaire d'Etat. Un choix à mettre en relation avec l'orientation générale du système économique, soit de gros contrats publicitaires et télévisuels au sommet et une redistribution proportionnelle à la base non garantie par le politique.

Avec du recul, lancer telle polémique avec ce bilan semble être pour Rama Yade un... luxe.

Ella Roche - Polémique info

« Le Point » victime de la Lepénisation des écrits

Le Point a récemment consacré sa couverture à Marine Le Pen (édition du 29/04). Pour justifier cette Une, pas moins de neufs pages présentent la « vraie » Marine, avec des photos dignes de Gala (Marine-joli-bébé, Marine-jeune-qui-danse, Marine-étudiante-modèle, Marine-glamour, Marine-mère-attentionnée) et un article pour le moins avantageux pour la vice-présidente du Front National. La « dédiabolisation » est en marche... pour anticiper une prochaine entrée au gouvernement ?

Lire la suite...

Lefebvre vend la mèche pour allumer les banlieues

« Si on a tous ces phénomènes à Tremblay, c'est bien parce que l'on s'attaque au problème de l'économie souterraine. » Sur le plateau du 13h de France 2 (2/5), Frédéric Lefebvre, porte-parole de l'UMP, a révélé la tactique politique que Nicolas Sarkozy va dérouler jusqu'à l'élection présidentielle de 2012. Si vous aviez encore un doute, vous voilà hautement sécurisés par cette petite phrase lourde de sens.

Lire la suite...

Lamour du risque contre Lagarde du système

Le député UMP Jean-François Lamour a été déterminant lors de l'adoption d'un projet de taxe sur les bénéfices bancaires. Son vote a permis de valider (temporairement) cette proposition de loi de Didier Migaud (PS), le président de la commission des finances à l'Assemblée Nationale. Lamour a pourtant déclaré s'être... trompé de bouton. Dans tous les cas, voilà qui n'arriverait pas si l'absentéisme n'était pas si important dans les rangs de la majorité : l'adoption des lois se joue parfois à quelques voix près, comme pour Hadopi avec l'intervention des ninjas socialistes.

Christine Lagarde a condamné cette taxe et souhaite revenir en arrière. Prendre une part supplémentaire – d'ailleurs très faible – sur des gains indécents à nouveau générés par des banques paraît être en effet insupportable pour les techno-libéraux dont notre ministre de l'économie fait partie. Elle souhaite donc conserver le système qui s'est écroulé, qui se refonde peu à peu sur le dos des finances publiques et qui tombera encore. Un peu de morale dans le capitalisme néolibéral, oui. Des actes concrets, non.

Lamour aime le risque en se jouant de ses « supérieurs » au sein d'une majorité UMP dans laquelle aucune tête ne doit dépasser. Saluons néanmoins que différentes vues peuvent éclore au sein d'un parti, voilà qui est rassurant. Même s'il faut en passer par des erreurs de saisie.

TAXE ABANDONNÉE

Didier Migaud a été mis en place par la droite à son poste. Une autre manière de pratiquer l'ouverture, cette fois plus sérieuse que le casting de cirque vu au gouvernement. Pour autant, ses efforts à pratiquer une « justice fiscale » auprès des banques restera ne serviront à rien : le projet sera prochainement « retoqué ».

Voir à ce sujet les articles de la tour de garde des LBO fous, Sylvain Lapoix (Marianne 2.fr) :

Christine Lagarde, ministre ou lobbyste des banquiers ?

Taxe sur les profits des banques : Lamour est aveugle

Polémique info / Polémiques.info

Racisme : Hortefeux dérape. Et Jean-François Copé ?

cope.jpgL'image peut-elle tuer ? Politiquement, c'est sûr. Les téléphones portables font des ravages grâce à leur mode vidéo intégré. On se souvient de l'insulte livrée par Patrick Devedjian à propos d'Anne-Marie Comparini. Le coup ne fut pas mortel. Nouvelle victime très coupable : Brice Hortefeux. Au détour d'une conversation lors de l'Université d'été de l'UMP, le ministre de l'Intérieur a dérapé en prononçant deux phrases à caractère raciste.

Lire la suite...

Hénin-Beaumont : le dérapage anti-républicain de Valérie Pécresse

pecresse.jpgInterrogée par BFM à propos de la délicate situation de la ville d'Hénin-Beaumont, qui pourrait être prise par le Front National, Valérie Pécresse ne s'est sentie guère investie par la défense du bloc républicain, représenté par la gauche. Refusant de choisir, hésitant piteusement, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a finalement préconisé... l'abstention.

Lire la suite...

- page 1 de 2

S'abonner au flux RSS