2009-06-25_210420.jpg « J’ai écrit mon discours », commence-t-elle. Rama Yade n’aura donc aucun collaborateur à blâmer. Lors de la cérémonie de passation au ministère des Sports (26/06), l’élue de Colombes a volé très haut en prononçant un texte mélangeant autosatisfaction, références historiques erronées, citations littéraires approximatives, avant de se terminer sur une insulte à journaliste dans l'exercice de sa liberté d'expression : « Taisez-vous M. Duhamel.» L’ancienne Secrétaire aux Droits de l’Homme préparait-elle les Jeux Olympiques ? A Pékin, c'eût été une médaille assurée.