polémiques.info

Tu sais pas.

Mot-clé - ps

Fil des billets

Arnaud Montebourg, ses idées, ses rêves, sa méthode

Paris, rue du Temple, une journée ensoleillée d'automne. À l'heure du déjeuner, les couverts crépitent. Un homme sort lentement d'une brasserie dans un impeccable imperméable blanc-cassé. Son téléphone portable en main, avec son kit main-libre rivé à l'oreille, Arnaud Montebourg s'exclame : « Mais les Français n'y comprendraient rien ! ». À la situation actuelle du Parti Socialiste ? Un passant qui essaye de le dépasser - par la gauche, bien sûr, à droite, c'est le mur - n'en saura pas plus. Tout le monde n'a pas la chance d'avoir un Black Berry sur écoute.

Lire la suite...

Lamour du risque contre Lagarde du système

Le député UMP Jean-François Lamour a été déterminant lors de l'adoption d'un projet de taxe sur les bénéfices bancaires. Son vote a permis de valider (temporairement) cette proposition de loi de Didier Migaud (PS), le président de la commission des finances à l'Assemblée Nationale. Lamour a pourtant déclaré s'être... trompé de bouton. Dans tous les cas, voilà qui n'arriverait pas si l'absentéisme n'était pas si important dans les rangs de la majorité : l'adoption des lois se joue parfois à quelques voix près, comme pour Hadopi avec l'intervention des ninjas socialistes.

Christine Lagarde a condamné cette taxe et souhaite revenir en arrière. Prendre une part supplémentaire – d'ailleurs très faible – sur des gains indécents à nouveau générés par des banques paraît être en effet insupportable pour les techno-libéraux dont notre ministre de l'économie fait partie. Elle souhaite donc conserver le système qui s'est écroulé, qui se refonde peu à peu sur le dos des finances publiques et qui tombera encore. Un peu de morale dans le capitalisme néolibéral, oui. Des actes concrets, non.

Lamour aime le risque en se jouant de ses « supérieurs » au sein d'une majorité UMP dans laquelle aucune tête ne doit dépasser. Saluons néanmoins que différentes vues peuvent éclore au sein d'un parti, voilà qui est rassurant. Même s'il faut en passer par des erreurs de saisie.

TAXE ABANDONNÉE

Didier Migaud a été mis en place par la droite à son poste. Une autre manière de pratiquer l'ouverture, cette fois plus sérieuse que le casting de cirque vu au gouvernement. Pour autant, ses efforts à pratiquer une « justice fiscale » auprès des banques restera ne serviront à rien : le projet sera prochainement « retoqué ».

Voir à ce sujet les articles de la tour de garde des LBO fous, Sylvain Lapoix (Marianne 2.fr) :

Christine Lagarde, ministre ou lobbyste des banquiers ?

Taxe sur les profits des banques : Lamour est aveugle

Polémique info / Polémiques.info

Le Parti Socialiste, c'est la haine à la plage

nn_008.jpgLe Parti Socialiste arrive à un tournant de son histoire. Soit il parvient à rassembler toute la gauche autour d'un leader pour défendre l'intérêt commun; soit il s'enferre dans ses divisions individuelles pour couler... le socialisme. Voilà qui laisserait la place à un désert, qui peut s'apparenter en cette période estivale à une plage. Avec sa faune.

Lire la suite...

Julien Coupat est membre du Parti Socialiste ! (selon RFI)

rfi.jpgRadio France Internationale (RFI) nous livre un scoop en (fers à) béton armé dans sa revue de presse hebdomadaire (reproduite ci-dessous) : Julien Coupat est un membre du Parti Socialiste ! Heureusement, "ses collègues", toujours selon la même source, l'ont soutenu jusqu'à demander la démission de la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie (voir article précédent). Doit-on s'attendre à une renaissance de La Commune au PS ? On savait qu'Arnaud Montebourg soutenait déjà le "romantique" de Tarnac dans le cadre du respect d'une justice équitable, mais de là à voir Julian (sic) déjà encarté...

RFI : French Press review

Finally left-leaning Libération reports on the liberation from prison of Julian Coupat in Paris. The Parti Socialiste (PS) politician has been in jail for over six months on suspicion of sabotaging a series of TGV railway lines. But formal charges have yet to be brought. In response to his release, colleagues in the PS have demanded the resignation of Sarko's interior minister Michèle Alliot-Marie for jailing an innocent man.

Capture d'écran :

conference.jpg

S'abonner au flux RSS