guillonn.PNGTous deux humoristes sur France Inter, Stéphane Guillon et Didier Porte vont être privés de chronique. Le directeur de radio Jean-Luc Hees - nommé par Nicolas Sarkozy - justifie ainsi leurs licenciements : « L'humour ne doit pas être confisqué par de petits tyrans ». Il a raison. Au fond, il n'y a pas à regretter ces mises à l'écart.