polémiques.info

Tu sais pas.

Mot-clé - fabius

Fil des billets

Lorsque Fabius se paye Jean Sarkozy sur France Inter

Sur France Inter (12/10), Laurent Fabius s'est posé la question des qualités requises nécessaires pour diriger la Défense, le riche quartier d'affaires près de Paris.

Première conclusion de l'ancien premier ministre : "On a besoin de quelqu'un qui soit un très bon juriste..." Deuxième observation : "Or, M. Jean Sarkozy est en deuxième année de droit. C'est déjà un élément très, très fort."

JOLIE IRONIE

Laurent Fabius fut le plus jeune premier ministre de la Vème République... Voilà qui pourrait le rendre compréhensif. Pourtant, il manie l'ironie contre le fils du Président de la République et son accessit à de hautes fonctions à vitesse accélérée.

Ce dernier va probablement succéder Patrick Devedjian à la présidence de l'établissement public d'aménagement de la Défense (Epad), chargé des grandes orientations du développement de ce quartier d'affaires.

NÉPOTISME ?

Jean Sarkozy, qui avait pourtant déclaré vouloir rester en retrait de l'élection de son père (déclaration faite à France 2 à l'entrée d'une boite de nuit juste après la victoire de Nicolas Sarkozy : je veux rester à l'écart de tout ça) semble avoir changé d'avis sur sa position initiale. Un revirement total qui donne une belle entrée en politique.

A l'écoute du jeune loup, on constate déjà une magnifique maîtrise de la parole enjouée lorsqu'il s'agit de communication. A se demander si Fabius n'en serait pas jaloux lorsque lui peine à faire croire qu'il fut vraiment contre le Traité européen de Lisbonne...

Quant à savoir qui se pose encore la question des compétences nécessaires pour qu'une personne puisse faire de la politique qui soit utile à tous, pour le bien de la Cité, après avoir démontré ses talents grâce à ses mérites et non sa naissance : le débat semble, hélas, mort et enterré.

Polémiques.info

PS : le casting de l'ancienne star

Une semaine après le référendum interne sur la rénovation du Parti Socialiste, Martine Aubry souhaite plus que jamais l’unité. Et la rénovation. Mais pour elle, pas de chance, cela devient antinomique...

Lire la suite...

Le Parti Socialiste, c'est la haine à la plage

nn_008.jpgLe Parti Socialiste arrive à un tournant de son histoire. Soit il parvient à rassembler toute la gauche autour d'un leader pour défendre l'intérêt commun; soit il s'enferre dans ses divisions individuelles pour couler... le socialisme. Voilà qui laisserait la place à un désert, qui peut s'apparenter en cette période estivale à une plage. Avec sa faune.

Lire la suite...

S'abonner au flux RSS