polémiques.info

Tu sais pas.

Mot-clé - coupat

Fil des billets

Julien Coupat est membre du Parti Socialiste ! (selon RFI)

rfi.jpgRadio France Internationale (RFI) nous livre un scoop en (fers à) béton armé dans sa revue de presse hebdomadaire (reproduite ci-dessous) : Julien Coupat est un membre du Parti Socialiste ! Heureusement, "ses collègues", toujours selon la même source, l'ont soutenu jusqu'à demander la démission de la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie (voir article précédent). Doit-on s'attendre à une renaissance de La Commune au PS ? On savait qu'Arnaud Montebourg soutenait déjà le "romantique" de Tarnac dans le cadre du respect d'une justice équitable, mais de là à voir Julian (sic) déjà encarté...

RFI : French Press review

Finally left-leaning Libération reports on the liberation from prison of Julian Coupat in Paris. The Parti Socialiste (PS) politician has been in jail for over six months on suspicion of sabotaging a series of TGV railway lines. But formal charges have yet to be brought. In response to his release, colleagues in the PS have demanded the resignation of Sarko's interior minister Michèle Alliot-Marie for jailing an innocent man.

Capture d'écran :

conference.jpg

«Affaire Tarnac» : le député PS Arnaud Montebourg demande la démission de la ministre de l’Intérieur

montebourg_coupat_position.jpgDans un texte intitulé « Ce romantisme de Tarnac qu’on a jeté en prison », Arnaud Montebourg demande la démission de la ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie. Le député socialiste lui reproche d'avoir laissé en prison Julien Coupat sans aucune preuve pour « faire monter une sauce politicienne au goût infect ». Dans les faits, Coupat, qui était soupçonné d'avoir participé aux sabotages de caténaires de lignes ferroviaires, vient d'être libéré. Son dossier judiciaire, d'une insoutenable légèreté, ne justifiait aucunement l'emploi du mot « terrorisme ».

Lire la suite...

Julien Coupat coupé par le site internet du Monde ?

coupat_mise_a_jour_2.jpgDans son édition du 26/05, Le Monde propose une interview de Julien Coupat, initialement soupçonné d’avoir participé au sabotage de plusieurs lignes SNCF et mis en examen le 15 novembre 2008 pour «terrorisme». A ce jour, malgré la légèreté du dossier et quatre demandes de remise en liberté, Coupat est toujours en prison. C’est d’ailleurs depuis derrière les barreaux, par écrit, que l’entretien a été réalisé par les deux journalistes Isabelle Mandraud et Caroline Monnot. Un échange très dense, rempli de références sociales et philosophiques, publié sous trois versions différentes : 1) la première raccourcie dans Le Monde « papier », selon le quotidien à cause du manque de place; 2) la seconde, initiale, sur le site internet du Monde, mise en place le 25/05 à 12h10, désormais consultable uniquement via la rubrique «les articles les plus commentés»; 3) la troisième, actualisée à 14h10, accessible via une recherche sur le site, le sujet ayant déjà disparu de la Une. Les versions en ligne portent toutes deux la mention «version intégrale». Pourtant, ce n’est pas le cas... Pour la dernière en date, un passage entier relatif à Michel Foucault et à son ouvrage «Surveiller et punir» a disparu (voir visuels - lire la suite). Voilà qui est gênant : seule cette version durera, notamment dans les archives réservées aux abonnés, mais aussi pour tout autre visiteur du site. VOIR MISE A JOUR (fin article / lire la suite)

Lire la suite...

S'abonner au flux RSS