polémiques.info

Tu sais pas.

Mot-clé - communication

Fil des billets

« Le Point » victime de la Lepénisation des écrits

Le Point a récemment consacré sa couverture à Marine Le Pen (édition du 29/04). Pour justifier cette Une, pas moins de neufs pages présentent la « vraie » Marine, avec des photos dignes de Gala (Marine-joli-bébé, Marine-jeune-qui-danse, Marine-étudiante-modèle, Marine-glamour, Marine-mère-attentionnée) et un article pour le moins avantageux pour la vice-présidente du Front National. La « dédiabolisation » est en marche... pour anticiper une prochaine entrée au gouvernement ?

Lire la suite...

Grenelle de la com' : de la France d'après au Monde d'après

090918_174744.jpgEn 2007, la campagne électorale de Nicolas Sarkozy avait pour slogan "la France d'après". En 2009, le gouvernement fait sa communication à propos du Grenelle de l'environnement avec comme message : "Entrons dans le monde d'après". Le slogan est assez ressemblant... A la différence près que les élections sont (en théorie) terminées... Et que la communication gouvernementale devrait garder une certaine neutralité et ne rappeler aucun engagement de parti... Une récente polémique avait déjà vu le jour à propos des européennes : le Parti Socialiste avait dénoncé un clip vidéo qui aurait influencé le vote. En 2012, doit-on s'attendre pour la prochaine candidature de Nicolas Sarkozy à la présidentielle au slogan "Entrons dans l'univers d'après ?"

292 % de pouvoir d'achat en plus... pour la communication gouvernementale

La publicité pour défendre la politique du gouvernement au sujet du pouvoir d'achat avait déjà coûté 4,3 millions d'euros (voir article). Une somme payée par le contribuable français, contestable non dans la forme (un gouvernement a le droit de communiquer, la Gauche l'avait d'ailleurs fait pour les 35 heures), mais dans le fond : peu de lois sont encore applicables ou mêmes votées pour soutenir concrètement le pouvoir d'achat, par exemple de la classe moyenne. En revanche, d'autres lois, comme la loi TEPA, offrent des avantages massifs aux plus riches : le paquet fiscal coûte à l'État plusieurs milliards d'euros par an. Ainsi cette communication tient plus de la persuasion que de la conviction. Les faits réels d'action politique manquent.
Pourtant, le mouvement va s'amplifier. Le budget de l'agence de communication du gouvernement va grimper en 2009 à 22,4 millions d'euros, contre 5,7 millions actuellement. Soit une hausse de 292 %. Thierry Saussez, directeur de cette agence, pourra donc continuer à présenter les Français comme des personnes "impatientes" devant la hausse des prix.
Le Premier ministre parlait d'une France en faillite. Le président de la République décrivait des "caisses vides". L'argent est pourtant diversement utilisé : à ce jour, les deux augmentations à deux chiffres concernent le budget de la communication et le salaire de Nicolas Sarkozy. Le pouvoir d'achat, ça dépend lequel, ça dépend pour qui.

S'abonner au flux RSS