En déplacement aux États-Unis, Nicolas Sarkozy a évoqué le procès Clearstream, dont il est partie civile. Le président de la République s'est réjouit que "les coupables" soient présentés à la justice alors que les débats commencent à peine au tribunal de Paris. Dominique de Villepin est clairement ciblé par cet oubli caractérisé de la présomption d'innocence. Nouveau lapsus ou habitude politique prise depuis le procès Colonna ?