polémiques.info

Tu sais pas.

Mot-clé - bling-bling

Fil des billets

Rama Yade renonce aux hôtels de luxe, au bouclier fiscal et à l'Euro 2016

La secrétaire d'État aux Sports s'attaque aux notes de frais des Bleus en Afrique du Sud. Leur palace, pourtant loué par la Fédération Française de Football, serait ruineux pour les contribuables en pleine crise. Cette prise de position courageuse en prépare d'autres : Rama Yade ne manquera pas de dénoncer bientôt le bouclier fiscal et de revenir sur sa récente joie de voir son pays organiser l'Euro 2016. En effet, le dispositif de défiscalisation qui avantage les rentiers ne soutient pas la valeur travail tout en amputant le budget de la France et l'événement sportif sera un gouffre pour les collectivités locales. La chasse aux superfluités a commencé.

Lire la suite...

Bling-bling : à la tête de l'UE, Sarkozy douche le contribuable

Nicolas Sarkozy s'est largement félicité de sa présidence de l'Union Européenne (UE). Malgré une certaine agitation, le bilan est pourtant léger : le système économique qui a mené le monde à la crise n'a pas été remis en cause mis à part quelques invocations moralistes; son mentor techno-libéral Barroso est toujours en place; l'Europe reste à la traîne de la politique de Défense des États-Unis avec par ailleurs un président français va-t-en-guerre qui soutient la ligne dure Washington contre l'Iran.

Nicolas Sarkozy a tellement aimé la présidence de l'UE qu'il souhaitait y rester. Il est vrai que politiquement le perchoir était attrayant, capable de redorer le blason d'un homme en perte de vitesse sur les dossiers nationaux... Mais il y avait aussi une autre raison. La place n'était pas désagréable.

Un rapport de la Cour des comptes s'est offusqué des 171 millions d'euros dépensés par la France pour cette présidence de l'Union. Révélé par Mediapart, il montre une certaine « folie des grandeur ». 16,6 millions ont été dépensés pour le lancement du projet d'Union pour la Méditerranée au Grand Palais, à Paris. Un dîner servi aux chefs d'États a coûté plus qu'un million d'euros.

Petit détail révélateur : une douche faramineuse a été installée pour Nicolas Sarkozy au coût de 245 572 euros, équipée d'une radio, de plusieurs fonctions 'jets'. Le bling-bling s'exporte bien. Mais ici, il coûte cher au contribuable français.

Polémique info / Polémiques.info - PK

S'abonner au flux RSS