Apprenti journaliste, VIP des sites de paris en ligne... Peut-on jouer sur tous les tableaux ?

Lizarazu a réalisé sa reconversion dans le commentaire sportif hargneux (RMC, TF1...) et le lucratif pari en ligne (FDJ, l'ex-Française des Jeux).

Hargneux parce qu'il s'agit de plaire aux radios et télévisions en captant du temps de cerveau disponible des « pauvres » supporters (dixit Bernard Tapie) qui se perdent de critiques en discours creux à propos de leur équipe fétiche ou de la sélection nationale.

Lucratif parce que l'ouverture des paris en ligne représente une manne considérable : les anciens joueurs sont utilisés comme supports publicitaires attractifs (tel Desailly).

HUILE SUR LE FEU

Interrogé par la rédaction du Mag sur TF1, ancien brillant arrière-latéral de l'équipe de France considère son ancienne maison comme « un asile de fou ». Et en appelle même à la disparition du groupe France de la compétition alors qu'elle conserve pourtant une infime chance de qualification pour les 8ème de finale. « Il me tarde qu'on en finisse avec l'équipe de France, qu'on puisse se projeter sur la vraie Coupe du monde, celle qui nous intéresse.»

Quoi qu'il puisse arriver, même si la débâcle de l'équipe – son chaos – est énorme et ridicule, il est triste de voir un ancien porteur du maillot bleu jouer sans cesse à jeter de l'huile sur le feu.

Lizarazu encourage même le prochain adversaire de la France :

« L'Afrique du Sud joue une finale sur son troisième match. Ils peuvent être le premier pays organisateur à ne pas passer le premier tour. Sur le plan de la motivation, ils seront chauds bouillants. Et en face, il y aura une équipe qui a passé son temps a chercher le traître...»

« Le traître » étant la personne indélicate qui a livré un secret de vestiaire ayant terminé d'achever l'unité et la cohésion de l'équipe de France pour faire les choux gras du titre de presse L'Equipe.

CUMUL DE MANDALES ET DE TIMBALES

Mais au fait... Commentateur apprenti-journaliste... Consultant VIP pour les sites de pari en ligne... N'est-ce pas un peu contradictoire ? La neutralité semble difficile à tenir dans ce cas de figure. D'un côté toucher d'importantes sommes liées aux paris sportifs; de l'autre donner son avis personnel à propos des matchs sur les ondes.

Anelka est critiqué de toute part. Les joueurs sont attaqués. Ils sont maladroits, certainement immatures, peu capables de s'organiser, de justifier les immenses payes qu'ils engrangent. Mais de l'autre côté, une armée d'intérêts se mélangent, se nourrissent de la bête.

Parfois même, une tentative de greffer des vues politique est faite. La position de l'inénarrable philosophe-sportif Alain Finkielkraut (article en cours sur le sujet) en est la preuve : la multiculturalisme serait impossible et dangereux pour le pays. Bonjour les généralisations et idées archaïques. Bonjour les récupérations. Bonjour les tartuffes.