polémiques.info

Tu sais pas.

Mot-clé - aubry

Fil des billets

PS : le casting de l'ancienne star

Une semaine après le référendum interne sur la rénovation du Parti Socialiste, Martine Aubry souhaite plus que jamais l’unité. Et la rénovation. Mais pour elle, pas de chance, cela devient antinomique...

Lire la suite...

Le Parti Socialiste, c'est la haine à la plage

nn_008.jpgLe Parti Socialiste arrive à un tournant de son histoire. Soit il parvient à rassembler toute la gauche autour d'un leader pour défendre l'intérêt commun; soit il s'enferre dans ses divisions individuelles pour couler... le socialisme. Voilà qui laisserait la place à un désert, qui peut s'apparenter en cette période estivale à une plage. Avec sa faune.

Lire la suite...

Le Parti Socialiste a-t-il encore un (désir d’) avenir ?

2009-06-08_042456.jpgAux élections européennes de 2004, le Parti Socialiste avait réuni 29% des suffrages. Certes, il bénéficiait d’un réflexe de survie, suite au cataclysme du 21 avril 2002. Aujourd’hui, le PS ne représente plus que 16 % du jeu politique et devient minoritaire à gauche. A égalité avec la formation Europe Écologie de Daniel Cohn-Bendit, qui rafle la mise de belle manière. Sur les plateaux de télévision, les figures (blêmes) du PS ont égrainé des clichés pour expliquer cette nouvelle désillusion. Depuis plusieurs scrutins, ce sont toujours les mêmes : il faut « assumer » la défaite, être « responsable » devant les Français, puis « travailler à la rénovation du parti » avant de « rédiger un programme », « trouver de nouvelles idées » et enfin « rassembler ». Mais que fait ce parti depuis qu’il a quitté le pouvoir il y a 7 ans ? Il aime jouer aux échecs. La reine est-elle mat ? Non, la première secrétaire Martine Aubry préfère mutualiser les pertes. Et pour les profits individuels, tout le monde attend 2012.

Lire la suite...

L’Europe dans tous ses débats : le récit d’une campagne ratée

1268903713-regardez-le-clash-bayrou-cohn-bendit-sur-france-2.jpgAurait-on décidé de tout faire pour décourager les Français à aller voter dimanche ? On peut se poser la question après avoir visionné l’émission « A vous de juger » (ce jeudi sur France 2). Hommes et femmes politiques étaient là. Mais la politique s’est faite rare... Peu d’idées, beaucoup de brouhaha, une présentatrice incapable d’orienter le débat, un sondeur fantomatique s’appliquant à répéter son analyse trop convenue et, en point d’orgue, un regrettable accrochage entre François Bayrou et Daniel Cohn-Bendit. Cet énième épisode vient s’ajouter à une campagne électorale ratée.

Lire la suite...

S'abonner au flux RSS