montebourg_coupat_position.jpgDans un texte intitulé « Ce romantisme de Tarnac qu’on a jeté en prison », Arnaud Montebourg demande la démission de la ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie. Le député socialiste lui reproche d'avoir laissé en prison Julien Coupat sans aucune preuve pour « faire monter une sauce politicienne au goût infect ». Dans les faits, Coupat, qui était soupçonné d'avoir participé aux sabotages de caténaires de lignes ferroviaires, vient d'être libéré. Son dossier judiciaire, d'une insoutenable légèreté, ne justifiait aucunement l'emploi du mot « terrorisme ».