La tension entre les forces de l'ordre et la population insulaire est à son paroxysme. Cette nuit, plusieurs voitures ont été incendiées sur l'île. Des barrages bloquants sont toujours organisés par les manifestants, maintenant leurs revendications sociales. Interviewé par France Info ce matin, le président de Région PS Victorin Lurel a donné un éclairage précis de la situation, insistant sur le désengagement de l'Etat et les injustices criantes dont est victime la Guadeloupe. Qu'attend le gouvernement pour prendre la mesure du problème afin d'éviter les violences ?