polémiques.info

We're not journalists. We just have internet access.

Tu sais pas.

Hadopi : retour sur les carences d'Albanel

La loi Hadopi a été adoptée. Une loi techniquement dépassée dont l'esprit reste la "criminalisation" de l'ensemble des internautes. Une loi qui ne propose aucune solution efficace en matière de respect du droit d'auteur. Une loi qui ne fait que conforter certains intermédiaires (notamment l'industrie musicale) et qui ne favorise en rien la créativité artistique. Une loi conservatrice : rien d'étonnant pour un gouvernement de droite.

Mme Albanel a porté la loi Hadopi. De manière bien maladroite. De son camouflet infligé par les socialistes à l'Assemblée Nationale jusqu'à l'affaire du cadre de TF1 licencié pour sa position anti-Hadopi, la ministre de la Culture aura accumulé bourdes et contre-sens. A posteriori des débats engagés à l'Assemblée Nationale et au Sénat, écouter un extrait des interventions de Mme Albanel peut aider à comprendre le mauvais traitement du sujet : confusion entre un système d'exploitation et un pack de logiciels de bureautique, multiplication des imprécisions... Certes, un élu du peuple a le droit d'être aidé lorsqu'il doit légiférer dans des domaines spécialisés, complexes. Mais constater un tel décalage entre la réalité et les connaissances d'un membre du gouvernement, cela devient pathétique.


Albanel s'emmêle [HADOPI]

S'abonner au flux RSS