polémiques.info

We're not journalists. We just have internet access.

Tu sais pas.

Un historien analyse les commémorations de Mai 68

breve logo« Cet emballement mémoriel et médiatique est insupportable. Jamais nous n’avions assisté à une telle profusion de livres, d’articles, d’émissions, de gadgets… Mai 68 fait désormais partie de la société du spectacle critiquée en son temps par Guy Debord. (…) Tout recul réflexif et critique sur quoi que ce soit devient de plus en plus difficile quand le pouvoir politique et la société semblent « partie en vrille » : la parole sensée et argumentée est noyée dans le flot d’annonces contradictoires, de commentaires creux et redondants, d’incessants appels à exprimer sa subjectivité, son « vécu » et à donner un avis sur tout… Mai 68 est érigé en véritable mythe à la consommation rapide dans un pays désorienté. Par une ruse cruelle de l’histoire, quelques soixante-huitards, jadis fâchés avec le culte des anciens combattants, se sont mués à leur tour en anciens combattants ressassant leurs souvenirs, leur consécration médiatique jouant le rôle décole antérieurement aux décorations. Une partie de cette génération a saturé l’image de la toute-puissance de la jeunesse et a le plus grand mal à vieillir. Voilà un beau message à la jeunesse actuelle des 15-30 ans : c’est à vous de (ne plus) jouer. (Source : Marianne)

S'abonner au flux RSS